Argentica

Je me suis mis à la photo argentique il y a quelques mois. Par effet de mode, pour faire comme les potes et parce qu’il y avait des appareils qui trainaient chez parents.

Pinterest, Tumblr, Instagram… Le web ne jure plus que par l’image. Les grilles de photos fleurissent, tandis que les footers blindés de liens s’effacent. Beaucoup peuvent et veulent maintenant exister comme « artiste » en collectionnant les pouces levés. Et franchement, tant mieux ! Cette déferlante de souvenirs nous fera plaisir dans plusieurs années.

Shooter en argentique demande plus ou moins de prise en main. Rater des clichés est très facile et devient vite décourageant. Surtout quand il faut payer des pellicules et des développements. Mais une fois lancé, on retrouve un plaisir de gamin à ouvrir et découvrir ses tirages.

Nikon TW Zoom

C’est le premier des deux appareils que j’ai retrouvé et utilisé. Un compact argentique des années 90, assez « moderne » pour proposer l’autofocus. L’objectif est un 35-80mm. Polyvalent mais peu lumineux et déclenche souvent le flash dès que l’on est pas au soleil. Construction assez cheap. Un point & shoot des familles…

Comme il n’est pas très vieux, son état est encore impeccable. Il ne manquait qu’une pile pour fonctionner. Une CR-P2 payée environ 12 € chez 1001 Piles (Porte de Champeret, Paris 17) mais on en trouve pour beaucoup moins cher sur Amazon.

Connu sous un nom différent aux US,  je me souviens avoir bien galéré à trouver sa notice d’utilisation, donc là voici version anglaise (PDF).

Plage de Calvi, 2012. Nikon TW Zoom + Kodak Ektar 100. Henry Lim.

Canon AE-1

Sorti il y a une trentaine d’années, ce reflex était très populaire à son époque, et reste aisément trouvable d’occasion. Mon père avait acheté le sien lors d’un voyage à Hong-Kong, avec objectif Makinon 28-80mm. Avec le temps, l’objectif a subi les attaques de champignons, laissant des traces et filaments sur les lentilles internes. Comme un autre Henri, j’ai acheté un objectif à focale fixe de 50 mm (Canon FD 50mm 1.8, 15 € sur ebay).

Quant au boitier, il en très bon état aussi. Sauf les mousses intérieures décomposées, un problème courant et qui peut endommager l’appareil. Direction Focale Alternative et son guide expliquant comment les nettoyer et les remplacer.

La notice de l’AE-1 est trouvable en français chez 35mm-compact. Je vous invite à la lire pour l’utilisation des objectifs, les piles et chargement de la pellicule…

Divers

Pellicules, développement et tirages
Sur Paris, le labo Négative Plus (métro Poissonnière) fait l’unanimité pour ses travaux rapides et bons tarifs. 10 € pour vos photos scannées sur CD par exemple.

Technique et inspirations
Une fois bien armé, il ne reste plus qu’à photographier. Je n’ai pas grand chose à vous apprendre et vous dirige vers quelques sites :

Citadelle de Calvi, 2012. Nikon TW Zoom + Fuji Superia 200. Henry Lim

Previous Post

Laisser un commentaire