Cambriolages : une idée de service web pour les victimes

Je livre ici en vitesse une idée de service web que j’avais eu en début d’année, j’ignore si cela existe déjà ou non. Le concept m’est revenu en voyant dans la presse les maisons sinistrées par l’ouragan Irène.

Au départ

Imaginez le retour de vacances, porte de l’appartement enfoncée, objets de valeurs emportés. Qu’est-ce qu’il se passe ensuite ? Rendez-vous avec l’assurance et ses experts pour évaluer à quelle hauteur vous serez dédommagés. Alors que vous avez sans doute mieux à penser, vous vous replongez dans vos papiers pour retrouver les preuves d’achats de vos biens volés, factures et photos.

L’idée

Un espace en ligne où stocker ses preuves d’achat, factures ou photos des biens que l’on possède. Pour pouvoir exporter en un clic, un dossier à remettre à son assureur.

Rien de bien révolutionnaire comparé aux services de stockage en ligne. Mais au lieu de perdre du temps à scanner ses reçus, là où il y a quelque chose d’intéressant à faire, c’est de faciliter ou automatiser la saisie des informations dans cet espace en ligne.

Comment ?

En partant du principe qu’on achète de plus en plus de biens sur internet, notamment produits high-tech couteux, il est facile de regrouper les factures correspondantes. En transférant les e-mails de confirmation des marchands au service dédié, un système de parseur récupère le nom de chaque article, son prix et sa date d’achat et ajoute ces informations à votre dossier.

Pour les biens achetés physiquement, le moyen de saisie d’information idéal est l’application smartphone. Pour prendre en photo l’article, comme certains le font déjà beaucoup, scanner son code-barre et récupérer les informations correspondantes ou encore prendre en photo le ticket de caisse.

D’autres moyens peuvent être utilisés pour faciliter la saisie d’information, les moyens de paiements électroniques, comme Paypal qui dispose d’une API pour les développeurs. Peut-on imaginer que les puces RFID utilisées sur tous les articles par la grande distribution soient plus tard lisibles par le consommateur via son smartphone ?

Le modèle économique

Peut-on monétiser un tel service ?  Je vois mal ce service être payant par abonnement, vu la cible à qui on s’adresse, elle trouvera d’autres alternatives gratuites. J’exclue aussi un paiement à l’export de dossier, faire de l’argent sur le malheur des gens, bof.

Une solution peut-être trouvée dans un modèle freemium, service gratuit dans une limite de X articles ou dans la limite de Y € en valeur, puis payant par article ou tranche d’euros supplémentaire. Ceci offrirait un service gratuit suffisant aux particuliers et payant pour des utilisateurs qui ont des besoins plus grands, comme les entreprises. Autres pistes : de la pub contextuelle, pour des accessoires, des extensions de garantie ou assurances.

Les obstacles

Comme pour la sauvegarde de données, un tel service n’est utile que s’il est utilisé avant que la catastrophe. Un gros travail est donc nécessaire pour faire connaître le service en amont. Autre problème, la sécurité et la confidentialité des données, ce serait très bête que le service soit hacké et utilisé pour cambrioler une résidence très bien équipée.

Leave a comment

4 Comments

  1. Excellente idée!!!

  2. thierry

     /  5 septembre 2011

    Et lorsque c est l original de la facture qui est demandé ?

  3. Albert

     /  22 mai 2012

    Quel système utilises-tu pour parser un e-mail??

  4. Pour info, MMA par exemple propose un coffre-fort électronique gratuit… que vous soyez client ou non. Ce n’est qu’un exemple, mais l’idée est bonne !

    En Belgique notamment, il existe déjà des solutions de rappatriement automatique des factures électronique sur les coffres forts des comptes bancaires des clients… à creuser 🙂

Laisser un commentaire